08 février 2011 et 01 août 2012

Double exporation de plus d'un an d'écart dans cette grande maison accompagnée de son entrepot et de sa voisine, murée.

 

 

La maison en août 2012
La maison en août 2012

 

 

Le bâtiment principal : une maison sur trois étages, où il est dur de mettre un pied dedans ; en face de l'entrée, l'escalier central s'est écroulé, emportant avec lui une partie du sol de la cuisine, et laissant un trou plein de gravats et décombres. Sur le seuil, on aperçois un morceau d'escalier, encore accroché au mur. A la cave, des bouteilles de vin sont encore bouchées. Un semblant de cuisine à gauche, et un reste de toilettes à droite.

Dans le terrain, trois véhicules (deux camionnettes et un camping car) et trois remises contenant pas mal d'objets éléctroniques. Pas mal d'objets jonchent le sol, éléctroménager, instruments de musique, petites pièces éléctroniques...

 

La maison s'écroule peu à peu, le temps ronge la façade avant, où ce qui ressembalit à un porche laisse place à un trou béant.

 

La maison en février 2011 et en août 2012
La maison en février 2011 et en août 2012

 

 

 La maison s'écroule peu à peu, le temps ronge la façade avant, où ce qui ressembalit à un porche laisse place à un trou béant.

 

 

 

 

Juste à côté se trouve une sorte d'entrepôt, avec de grands rayons inaccessibles et brulés.

 

On imagine que le ou le(s) propriétaire(s) étai(en)t un/des commercial/aux ; des diapositives sur les rangements de dossier, des feuilles type administratives. Devant l'"entrepot", la route s'élargi, formant une ébauche de parking. On devine également un certain attrait pour la musique, de par les synthé, tournes disques et vynils (notamment Schubert) jonchant le sol. 

Mais tout cela ne reste qu'hypothèses.

 

Enfin, on trouve une cloture et des murs, séparant deux terrains. Là encore, une maison abandonnée, cette fois un peu plus taguée, et murée. Le lierre donne un côté fantastique à cette maisonnette. Seule une partie de la "remise" est ouverte, on y découvre un toit de végétation percé par la lumière. L'autre partie loge des toilettes, visibles entre deux planches.

 

 

 

 

La camionnette en février 2011 et en août 2012
La camionnette en février 2011 et en août 2012

Galerie Photos

Maison E.
Maison E.
Maison E.
Maison E.
Maison E.
Maison E.
Maison E.
Maison E.
Maison E.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Actualités :

 

 

• Article Château des singes (2) disponible.

posté le 27 décembre 2013

 

 

 

  

• Article Village Sourd disponible.

posté le 20 août 2013

 

 

 

 

• Article Village Perdu (2) disponible.

posté le 11 août 2013

 

 

 

 

• Article Atelier Vasarely (2) disponible.

posté le 02 avril 2013

 

 

 

 

•Mise à jour article Sanatorium Saint-Hilaire : des nouvelles concernant la démolition.

posté le 23 mars 2013