21 décembre 2013

Un après, nous revenons dans ce château qui nous avait tant fasciné(e), avec un nouveau matériel, de nouvelles idées et projets, et du recul sur les clichés produits en 2012. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais nous venons aussi pour constater les inévitables dégradations naturelles mais surtout humaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château des singes semble être devenu une attraction. Tandis que le premier (ou l'un des premier) graffiti a fleuri sur une porte de l'écurie, le majestueux carrelage à losanges bleus accueille les déchets des visiteurs.

Et lorsque des ballons, mégots et fumigènes apparaîssent, des morceaux du château s'effacent.

 

 

Parmi les dégradations que l'on pourrait considérer comme naturelles, l'infiltration de l'eau rends l'extremité de l'aile droite inaccessible. On peut aisément imaginer qu'il ne restera en bon état dans quelques années que la partie centrale, bien que la charpente soit ajourée par endroits. 

Parmi les dégadations visiblement humaines, on remarque comme partout du vandalisme "gratuit" (portes dégondées, documents retournés et éparpillés...), mais nous sommes horrifié(e)s en arrivant à la salle qui contenait des boiseries sur un pan de mur, ces mêmes murs étant aujourd'hui dénudés.

 

 

 

Le paragraphe pessimiste est clos. Penchons nous maintenant sur l'histoire du lieu.

 

En effet, en revenant ici, au delà du triste constat dépeint ci-dessus, nous voulions rechercher le détail, la petite histoire si rare du château. Des noms apparaîssent, des dates également. On retouve facilement des documents datant des années 80, puis nous découvrons que l'endroit abritait le siège d'une entreprise ayant cessé toute activité depuis plus de six ans, elle aurait duré une dizaine d'années.

 

 

Enfin, nous trouvons le prénom d'une personne parmi les nombreuses ayant vécu ici. Les habitants ne seront plus les singes (qui ne tarderont pas à partir eux aussi), aujourd'hui nous dirons que nous sommes chez Ernest. 

 

Galerie Photos.

Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2)
Château des singes (2) - Annexe bureau
Château des singes (2) - Annexe écurie
Château des singes (2) - Annexe écurie
Château des singes (2) - Annexe écurie

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Sotar (vendredi, 27 décembre 2013 11:09)

    J'aime beaucoup tes explorations. Et je deplore egalement les degradations de ces lieux magiques

  • #2

    yoshimi-paris (mercredi, 27 août 2014 11:46)

    Bonjour
    Je suis effarée moi aussi de ce qui est devenu en si peu de temps
    je l'ai photographié le 20 octobre 2013 et je ne reconnais déjà plus ce qu'est devenue la pièce (ta photo n°12) ......
    Lorsque je m'y trouvais, un groupe de 4 hommes, des chasseurs de métaux sont arrivés .... leur camionette etait garée tout juste devant la grille d'entrée du domaine (bravo la discrétion)
    Je déplore que des "urbexeux" je ne peu pas les appeler des urbexeurs ... s'amusent à déplacer par exemple une baignoire au rez de chaussée, une machine à ecrire (qui se trouvait dans les bureaux) arriver au rez de chaussee egalement.
    Je me demande en effet ce que penserait "Ernest" de tout cela, lui dans sa maison de retraite ....
    Je pensais retourner un jour au chateau des singes, mais me pose de plus en plus la question s'il ne serait pas judicieux que mes yeux aient en memoire ce qui était encore joli et non (trop) dégradé.
    Yoshimi

Actualités :

 

 

• Article Château des singes (2) disponible.

posté le 27 décembre 2013

 

 

 

  

• Article Village Sourd disponible.

posté le 20 août 2013

 

 

 

 

• Article Village Perdu (2) disponible.

posté le 11 août 2013

 

 

 

 

• Article Atelier Vasarely (2) disponible.

posté le 02 avril 2013

 

 

 

 

•Mise à jour article Sanatorium Saint-Hilaire : des nouvelles concernant la démolition.

posté le 23 mars 2013